Projets

Projet 84 – Projet d’amélioration de l’éducation et de la santé grâce à la création de 10 jardins scolaires et de 2 coopératives basées sur la production d’Artemisia annua en République Démocratique du Congo

Description

Durée : 18 mois
Promoteur : GHOVODI et AVENENA
Bénéficiaires : 3000 élèves, 80 enseignants, 3000 parents et 12000 membres de la communauté
Budget total : 18 381
Emprunt sollicité : 18 381

Pays concerné : RDC, Provinces du Sud et Nord Kivu

Projet

En République Démocratique du Congo, malgré la disponibilité des terres arables et le dynamisme des populations, le secteur agricole rural connait de nombreux défis dont l’absence de filières agricoles, le non regroupement des paysans en coopératives ou l’accès au marché. A l’est de la RDC, s’ajoutent également l’instabilité politique et l’insécurité qui maintiennent de nombreuses familles en situation de précarité.

Malgré la richesse du pays, beaucoup de familles vivent dans la pauvreté et n’ont pas suffisamment de moyens pour subvenir aux besoins primaires de leurs enfants tels que la santé et la scolarisation. La loi-cadre n°14/004 du 11 février 2014 garantit la scolarisation primaire obligatoire et gratuite pour tous dans les établissements publics. Cependant, de nombreux obstacles tant techniques que financiers restent à surmonter. Actuellement, malgré les récentes annonces présidentielles relatives à la gratuité de l’enseignement, sa mise en œuvre est loin d’être effective.

Le présent projet est initié par deux organisations membres de IDAY-RDC/Kivu : GHOVODI au Nord-Kivu et AVEVENA au Sud-Kivu, qui ont participé activement dans les projets de l’Alliance Réseau Artemisia) et ont acquis une maîtrise certaine de la culture. Ces deux organisations sont les points focaux qui s’occupent de la supervision du projet dans chacune des deux régions du Kivu où il sera implémenté.

Par ce projet d’entrepreneuriat social de création de coopératives basées sur la culture communautaire et la vente de la tisane d’Artemisia annua, ces deux organisations souhaitent répondre à la demande devenue de plus en plus croissante pour cette plante dans les communautés locales, l’offre étant actuellement extrêmement limitée, et par ce biais renforcer l’accès à l’éducation des enfants vulnérables et défavorisés. En effet, un système de retenue des bénéfices des ventes nécessaires à couvrir les frais scolaires des enfants des coopérant sera mis en place par la coopérative qui se charge d’honorer les frais de scolarité des enfants concernés.

Objectifs

Général

Contribuer à l’amélioration de la santé et de l’éducation des enfants du Nord et du Sud Kivu (RDC) grâce à l’utilisation de la plante Artemisia annua efficace contre le paludisme et autres maladies tropicales, principales causes d’absentéisme scolaire en Afrique.

Spécifiques

> Intégrer la consommation de la tisane d’Artemisia annua dans le vécu quotidien au niveau des établissements scolaires et dans les ménages ;

> Améliorer l’accès à l’éducation de qualité par la réduction du taux d’absentéisme scolaire des élèves et des enseignants

> Améliorer l’accès à l’éducation des enfants de ces régions en améliorant les conditions de vie des parents impliqués dans les coopératives.

Résultats attendus

> 10 écoles partenaires, 10 comités des parents d’élèves et autres membres de la communauté sont identifiés et formés à la culture de la plante ;

> 10 jardins scolaires et 2 champs communautaires de 1 hectare d’espaces culturaux pour la promotion de l’Artemisia annua sont mis à la disposition de la communauté impliquée ;

> 2 coopératives agricoles sont créées et regroupent les membres de la communauté qui cultivent l’Artemisia annua ;

> 320 emplois sont créés en faveur des parents d’élèves et d’autres membres de la communauté ;

> 3 000 élèves, 80 enseignants, 3 000 parents et 12 000 membres de la communauté sont sensibilisés à la culture de l’Artemisia annua ;

> La scolarisation de 1 000 enfants des membres de la coopérative est assurée par la mise en place d’un système de retenue d’une partie des bénéfices de la coopérative qui se charge d’honorer les frais de scolarité des enfants des membres concernés ;

> Les populations locales dans les zones du projet accèdent facilement à la tisane d’Artemisia et se sont protégées contre la malaria et d’autres maladies tropicales ;

> Les populations locales ont amélioré leurs conditions de vie socioéconomiques et sanitaires et ont intégré la consommation de l’Artemisia dans leurs habitudes alimentaires ;

> Les parents d’élèves payent régulièrement les frais de scolarité de leurs enfants ;

> Le taux d’absentéisme scolaire est progressivement réduit.

Budget et remboursement du prêt

IDAY-RDC/Kivu sollicite un prêt sans intérêt de 18.381 € remboursable dès la fin de la première année du projet.

Les deux périodes culturales sont de février à juin et de septembre à janvier. Le produit final sera donc prêt pour la vente à raison de 2 fois par an, en janvier et en juin.

Le plan de remboursement est échelonné en tenant compte des périodes de récoltes biannuelles et des recettes engendrées par la vente de l’Artemisia.

Le budget prévoie de payer les salaires des employés permanents et saisonniers dès que les premières ventes le permettent (soit environ 6 mois après le début du projet).

Par ailleurs, le budget prend en compte la scolarité de la moitié des élèves dès le début du projet, ce qui a un impact sur le montant à emprunter. Ainsi, les employés sont assurés que les frais de scolarité de leurs enfants sont pris en charge dès le début du projet.

Projets similaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *