16 juin 2019

Journée de l’enfant africain 2019

L’Action humanitaire en Afrique : Les droits de l’enfant d’abord

Pourquoi le 16 juin ?

La journée de l’enfant africain commémore le soulèvement estudiantin du 16 juin 1976 à Soweto, en Afrique du Sud. À cette époque, les étudiants avaient manifesté contre la piètre qualité de l’enseignement qu’ils recevaient et avaient demandé à être formés dans leurs propres langues.
Cette journée commémore les actions courageuses entreprises par ces jeunes pour défendre leurs droits et de manière générale les enfants d’Afrique. Elle invite à une introspection et à un engagement sérieux afin de s’attaquer aux nombreux défis auxquels sont confrontés les enfants africains.

International Day of African Youth

IDAY est l’acronyme de International Day of African Youth, qui est la raison d’être de notre réseau africain. Donner à cette jeunesse un espoir, respecter ses droits fondamentaux et faire entendre sa voix.
Chaque année, les membres d’IDAY commémorent cet événement sur le thème du droit à une éducation de qualité pour tous.

Le Message de Yaguine et Fodé

Cette année, le réseau souhaite porter son message à travers celui laissé par Yaguine et Fodé, deux jeunes Guinéens retrouvés morts dans le train d’atterrissage d’un avion à Bruxelles. C’était le 02 août 1999, cette année nous célébrons le vingtième anniversaire de leur mort.

Dans leur lettre, adressée aux responsables européens, Yaguine et Fodé écrivent leur détresse et appellent à l’aide pour la jeunesse africaine.

Aidez-nous, nous souffrons énormément en Afrique, aidez-nous, nous avons des problèmes et quelques manques au niveau des droits de l’enfant.

Au niveau des problèmes, nous avons la guerre, la maladie, le manque de nourriture, etc. Quant aux droits de l’enfant, […] nous avons trop d’écoles mais un grand manque d’éducation et d’enseignement.

En 20 ans la situation ne s’est pas améliorée. Les enjeux du 21ème siècle amplifiés par l’avidité du secteur industriel et financier (pollution des sols et de l’eau, exploitation humaine, accaparement des terres, déforestation …) et le dérèglement climatique constituent de terribles menaces pour la jeunesse africaine.

Le réseau IDAY

Depuis plus de 10 ans, le réseau IDAY cherche à répondre à cet appel en créant un vaste réseau d’actions collectives, en identifiant et en luttant contre les barrières à une éducation de qualité pour tous (pauvreté, malnutrition, maladie, discrimination religieuse, ethnique ou genrée …) et en interpellant les autorités premières responsables du respect des droits fondamentaux de leurs citoyens.

Convention relative aux droits de l’enfant

Cette journée est aussi l’occasion de rappeler la Convention relative aux droits de l’enfant qui fait partie des instruments juridiques internationaux de garantie et de protection des Droits de l’Homme. Adoptée en 1989, elle a pour objectif de protéger les droits de tous les enfants dans le monde à travers 54 articles qui consacrent l’ensemble des droits civils et politiques des enfants, ainsi que tous leurs droits économiques, sociaux et culturels.

Cette Convention consacre 4 principes qui doivent subordonner la mise en œuvre de l’ensemble des droits qu’elle prévoit:
> La non-discrimination
> L’intérêt supérieur de l’enfant
> Le droit à la vie, à la survie et au développement
> Le respect de l’opinion de l’enfant

Célébrations au sein du réseau

Comme chaque année, les coalitions IDAY ont célébré la journée du 16 juin de diverses manière.
Voici quelques images venues des membres du réseau.