<<

Journée de l’enfant africain 2016 en Mauritanie

2016 16 juin Mauritanie (2)

Le Réseau Mauritanien pour l’Education pour Tous (RMEPT), membre d’IDAY, a célébré la journée de l’Enfant Africain sur le thème : « la protection des droits des enfants passe par l’éradication de l’ignorance ».

RMEPT a porté son plaidoyé à l’occasion d’une séance d’échange public organisée le jeudi 23 juin au stade de la Moughataa de Sebkha, à Nouakchott.

2016 16 juin Mauritanie (5)Le coup d’envoi de l’événement a été donné par le conseiller du Ministre de la communication et des relations avec le parlement, M. Abdallahi Ould Limam, en présence de son homologue du département de la santé, Dr N’Djoubnane Mokhtar Dah. Il a salué les efforts consentis par RMEPT pour réunir les acteurs concernés par les droits des enfants, et en particulier le droit à l’éducation. Le choix du thème prouve l’attachement de la société civile au développement du pays, en phase avec les orientations données par les autorités mauritanienne.

M. Abidine Cheikh, Secrétaire général du RMEPT, a ensuite insisté sur le fait que les droits des enfants sont liés à l’enseignement. Il a également signalé que cette journée entre dans le cadre de la consolidation des droits des enfants dans le monde et en Afrique en particulier.

2016 16 juin Mauritanie (1)

Prenant à son tour la parole, la Présidente du RMEPT, Mme Hawa Sidibé, a insisté sur la nécessité de l’enseignement et l’éducation des enfants. Elle a martelé que la place de l’enfant est à l’école et non dans les ateliers ou dans les marchés ou dans la rue. Le droit à l’enseignement des enfants est non seulement un principe fondamental des conventions internationales sur les droits de l’enfant, mais il est aussi inscrit dans les fondements de l’Islam. Mme Sidibé a souligné que cette rencontre a pour but de consolider les efforts visés par les conférences internationales dans le but de renforcer la collaboration fructueuse entre tous les acteurs dans les domaines de l’enseignement et la protection sanitaire et sociale de l’enfant. Enfin, elle a appelé les parents à doter leurs enfants d’un état civil fiable dès la naissance pour qu’ils puissent à aller à l’école à temps.

La représentante du MASEF, Mme Mariétou Koné, a quant à elle insisté sur le rôle des mamans dans l’éducation de base et l’enseignement des enfants. Elle a également rappelé les rôles et les principes fondamentaux des droits  des enfants dans le monde actuel.

Cette journée a été sanctionnée par des présentations faites par les enfants et des interventions de la part des femmes habitantes de la Moughataa de Sebkha.

L’événement a été marqué par la présence d’un parterre de femmes leaders, de présidentes d’ONG, de membres de la société civile mauritanienne et d’un grand nombre de personnalités dont des cadres et des professeurs. Le RMEPT a notamment salué la participation du professeur Mr Cheikh Saad Bhou Camara, sociologue réputé et défenseur des droits de l’Homme, et du Président d’honneur du réseau, l’ex-ministre, M. Ahmed Yeslim Ould Vil.

2016 16 juin Mauritanie (d-g) ex-ministre de l'hydraulique le professeur sociologue Camara et le président d'une ONG locale invités officiels